13% des épargnants attirés par les fonds eurocroissance

Les fonds eurocroissance ne rencontrent pas le succès escompté. Du moins pas pour l’instant... Seulement 13% des épargnants se disent attirés par les fonds euro-croissance.

Publié le

 13% des Français attirés par les fonds eurocroissance

D’après la dernière étude de l’Observatoire UFF/IFOP publiée en décembre 2014, les Français patrimoniaux restent encore frileux face au risque, mais s’y ouvrent progressivement (45% cette année vs.38% en 2009). Toutefois, cette appétence se traduit encore faiblement dans leurs décisions et leurs comportements d’investissement.

 Euro-croissance, une prise de risque, mais un capital garanti à l’échéance ne suffit pas

Les Français patrimoniaux montrent un certain intérêt pour les nouveaux contrats d’assurance-vie, annoncés par le gouvernement. 13% d’entre eux envisagent de souscrire à ce jour un contrat Euro-croissance, 11% sont attirés par un contrat Vie-génération. La pédagogie constituera probablement un levier important pour accroître l’intérêt des Français patrimoniaux pour ces deux nouveaux contrats.

fonds euro-croissance

Avis

Vos avis : 13% des épargnants attirés par les fonds eurocroissance Notation : /5

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.